Championnat de France Vétérans 2019 par équipes à Nîmes : les Andréziens-Bouthéonnais au pied du podium

 Le vendredi 1er février les huit équipes d’Auvergne-Rhône-Alpes de Squash prenaient la route – enneigée pour certaines – en direction du Sud pour participer au Championnat de France par équipes à Nîmes.
Parmis les vingt quatre en +35 ans et vingt trois  équipes en +45 engagées,  la parité était respectée chez les auverhônalpins avec 4 équipes dans chaque catégorie !

Dans l’ordre du classement aux qualifications :
– chez les Juniors : ACS Squash Center de Seyssinet, les Volcans du Hpark, Open Club de Challes les Eaux et Aydat.
– chez les Seni
ors : Squash & Badminton d’Andrézieux- Bouthéon, ACS Squash Center (1) et ACS Squash Center (2) de Seyssinet et Aydat.

En Juniors , Aydat, Challes et les Volcans ne passent le pré tour et la seule équipe exemptée du pré tour, Center s’incline elle aussi dès son premier match face aux corses du Mezzavia.

En Seniors, c’est un peu mieux avec l’équipe championne de Ligue d’Andrézieux-Bouthéon qui se défait d’Antibes mais les trois autres équipes ACS Center 1 et 2 et Aydat s’inclinent elles aussi.
 Les seniors d’Andrézieux poursuivent leur chemin en venant à bout de La Flèche, mas non sans mal : Sylve Dupuy perd 3-0 sur Jennifer Corigliano et ses deux partenaires Dominique Brosset et Xavier Martellino remportent leurs matchs 3-2, qualifiant ainsi leur équipe pour la demi-finale face aux habitués finalistes de Niort. Sans doute un peu émoussés de leur rencontre précédente les trois joueurs d’Andrézieux s’inclinent devant des adversaires rompus aux demi-finales.
Pour la médaille de bronze, opposée au Squash du Rêve, l’équipe s’incline 2-1. Xavier Martellino remporte son match mais Dominique et Sylvie ne peuvent rien faire de
vant Sylvie Lacoste -2A- et l’inamovible Gilles Petitjean- 2B.

 Tir groupé pour les auverhônalpins : Aydat Senior, Championne de France deux ans auparavant, réalise une belle fin de championnat en remportant le plateau et termine 9ème en battant Center1 en finale qui termine donc 10ème. Center 2 battue par Center 1 au tour précédent, termine à la 11ème place.


En Ju
niors, Center termine 15ème, Les Volcans 17ème, Aydat 21ème et Challes, dont c’était la première participation, 22ème sur les 24 équipes
 En Juniors, la victoire revient à Antibes du Riviera Squash qui bat Marseille en finale et en Seniors, Cuers l’emporte face à Niort.
Rendez-vous les 23 et 24 mars à Bron pour le Championnat de Ligue individuel, qualificatif p
our le Championnat de France qui aura lieu à Bordeaux …

Championnat de France Jeunes Interligues à Mérignac

 Après avoir une nouvelle fois traversé le massif central, bien enneigé, rencontré quelques saleuses, mais rien d’impressionnant, (ils ont connu pire !), l’équipe AURA – composée de Yaëlle,  Céline, Maël, Gauthier et  Mathis – est bien arrivée et déjà en place :
Comme toutes équipes participantes, (12), elle est venue acquérir une nouvelle expérience, personnelle et collective – et tentera assurément de donner le meilleur d’elle même. Elle pourra compter sur deux nouvelles « recrues » qui les accompagnent – Ombeline et Marion –  pour leur transmettre leur expérience – l’esprit et les souvenirs aussi – conquis au Championnat de France Interligues.

Première journée : vendredi 25 janvier
Après les séances de photos, un practice sous l’égide des deux adjointes Ombeline et Marion, place à la compétition.
L’équipe se retrouve dans la poule A avec 5 autres équipes. Elle rencontre son premier match l’équipe de PACA.
C’est Gauthier qui attaque en -13. Opposé à un adversaire plus fort que lui, il ne peut rivaliser mais fait preuve d’une belle combativité et s’incline logiquement 3-0.
Maël prend le relais et tient fermement son adversaire. Il réalise un excellent match sans se relâcher et s’impose avec autorité 3/0.
Céline entre en piste. Avec son habitude des compétitions associée à son envie de gagner, elle f
ait vite la différence sur une adversaire visiblement peu habituée à ce style de match. Céline s’impose 3/0 et AURA vire en tête.
La suite est malheureusement moins à notre avantage, mê
me si Yaëlle réalise un bon match. La technique de la championne de France, Leelou Laporte, fait la différence et pourtant Yaëlle n’était pas si loin que ça.
Dans le dernier match, Mathis opposé à Isambard ne peut rien faire, son adversaire est tout simplement plus fort mais Mathis aura essayé d’appliquer les consignes et se sera battu jusqu’au bout.

Deuxième journée : samedi 26 janvier

Premier match à 10h face à Aquitaine 1, l’une des équipes favorite pour le titre autant dire que la tâche était quasi insurmontable mais les petits Auverhonalpins s’y sont attelés et se sont bien battus. Seul Maël remporte son match 3/0 sur Allan Maingot et par la même occasion le challenge que nous leur avions fixé…

Deuxième rencontre face à IDF2 : là aussi, c’est bien compliqué. Rien à faire sur des joueurs plus puissants, bref plus forts. Coup de chapeau à Yaelle qui arrache un jeu grâce à une belle volonté et une belle combativité. Mathis, Gauthier et Céline font de leur mieux mais s’inclinent logiquement. Quant à Maël, opposé à Morgan Daujon, fait un gros match. Les deux « mini-format » jouent à fond mais le parisien est devant , mène 2-0, puis 6-2 au 3ème. Maël se bat bien, remonte à 7-8, mais une petite erreur tactique lui coûte le jeu et le match. Même s’il était bien déçu, il peut être fier de son match comme tous ses vaillants partenaires.

Au troisième match, l’équipe AURA retrouve une autre équipe de Nouvelle Aquitaine. En l’absence de fille en U15, victoire de Céline sur papier. Yaëlle gagne facilement sa rencontre 3/0. En U13 et U15 garçons, bien que les rencontres soient plus serrées, Mathis et Gauthier s’inclinent alors que Maël s’impose tranquillement et ramène la victoire pour l’équipe qui fait du bien à tout le monde.
Dernier match de samedi contre Chartes avec pour commencer Yaelle qui joue de mieux en mieux au fil des matchs et qui pose son jeu en jouant juste, alternant balles longues et amorties. Sans jamais trembler, elle gagne son match 3-0 : bravo Yaya. Comme tous les matchs, c’est beaucoup plus difficile pour Mathis et Gauthier qui jouent des joueurs plus âgés et globalement plus forts qu’eux : ils ne peuvent que subir le jeu de leurs adversaires et nos deux « grands » s’inclinent 3-0 mais comme d’habitude ils se seront battus jusqu’au bout. Place au plus petit , Maël, qui assure avec une belle marge son match et ramène l’équipe à 2 matchs partout. Reste Céline en match décisif et Céline, tendue, est montée sur 220 volts, alterne le bon et de grosses fautes mais, même menée, elle recolle au score et remporte le premier jeu sous les encouragements survoltés de ses coéquipiers.

Même scénario dans le 2ème jeu : largement menée, elle refait son retard égalise à 10 partout et finit par remporter le jeu. Dans le 3ème, son adversaire commet plus de fautes et laisse le match lui échapper. Céline remporte son match et amène une 2ème victoire à son équipe qui jouera la place 7-8 demain à 9h30 face à l’équipe du Grand-Est.
Bravo à tous joueurs et coaches. La nuit sera courte mais sans doute bienfaitrice car la journée aura été longue très longue avec 4 matchs et peu de temps de repos entre chacun.

Troisième et dernière journée : dimanche 27 janvier

Le weekend se termine sur une défaite 3-2 mais on est passé très près. Maël se sort d’un super match en remportant sa rencontre 3-1 avec ses 3 jeux gagnés sur le même score de 11-9 devant Balthazar.
Pas de fille en -15 face à Céline qui gagne donc. Au tour de notre Yaelle d’entrer sur le court. Elle démarre avec sa tactique préférée : une balle au fond et un super amorti. A ce jeu, elle gagne haut la main, les deux premiers jeux 11-0, 11-3 mais, son adversaire, pas franchement cool, se met à signaler des fautes de pied au service de la pauvre Yaelle, faute de pied minime, mais faute, … bref la situation se tend brusquement et cette attitude déstabilise Yaëlle. Son adversaire en profite et remonte à 2 partout. Dans le 5ème, le jeu est équilibré mais Yaëlle commet des fautes en retour de service et ses amortis sont moins tranchants et Joséphine en profite et remporte ce match crucial 11-7, tous bien déçus car Yaya ne méritait pas de finir son tournoi comme ça !

Les deux matchs suivants sont à l’image des autres matchs des numéros 1 et et 2 garçons même s’ils se battent courageusement, leurs adversaires sont tout simplement plus forts et ils s’inclinent une nouvelle fois logiquement. L’équipe termine donc à une honorable 8ème place.
La victoire revient à l’équipe 1 de la Nouvelle Aquitaine. devant IDF, 3ème Occitanie.

Championnat de Ligue 2ème Série : Amandine Goblet (Les volcans – Clermont-Ferrand) et Hugo Gallet (Andrézieux)

Amandine Goblet et Hugo Gallet, champions de Ligue 2ème Série.
Très haut niveau au Championnat de Ligue 2ème série à Echirolles ce week-end avec 69 hommes et 11 femmes : la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de Squash fera le poids au Championnat de France.
Les féminines ont terminé leur tableau le samedi avec malheureusement un forfait de dernière minute et notre adorable vétérante, Claire Bryars, qui abandonne après avoir gagné son match et s’être tordue la cheville.
En demi-finale, les deux favorites, Lisa Blic (Annecy) et Amandine Goblet (Les Volcans) imposent facilement leurs jeux face à Leelou Hateau (Valence) et Coralie Segers (Annecy).
En finale, Lisa prend un départ canon en remportant le 1er jeu 11-1. Mais la clermontoise change son jeu alternant lobs et volleys tranchantes et déstabilise Lisa qui ne parviendra pas à reprendre le dessus. La joueuse des Volcans s’impose 3/1.LeeLou Hateau remporte la petite finale 3-0 et complète le podium.
Le tableau masculin était d’une très grosse densité. Dès les 16èmes de finales, le tableau principal nous offrait de belles confrontations avec des « revenants » tel que Jean Baptiste Faure (4A) qui s’incline 12-10 au 5ème devant Raphaël Gnininvi (2B) et le jeune Fabien Teyssere (3B) qui pousse Dominique Brosset (2D) au 5ème jeu ou encore Olivier Techer qui bat le champion de France 3ème série et coéquipier Mikael Stephan 3-2. Le match «marathoniens-gladiateurs » de Manu Camus – Pascal Chapapria – tourne à l’avantage du valentinois en 5 jeux, tout comme celui de Jonathan Barre-Guillet-Arnaud Chalmin – remporté par le grenoblois non sans mal là aussi au 5ème ou encore celui des savoyards qui voit la victoire de Greg Collomb sur Christophe Girod encore en 5 jeux et, sans oublié, le magnifique match de Vincent Fontaine qui se défait de l’expérimenté annonéen Fabien Polly en 4 jeux.
Bref que de sueurs, que des beaux matchs.
La suite du tournoi tenait toutes ses promesses. Si ce fut plus facile pour Hugo Gallet (Andrézieux), Noah Hateau (Valence), Pablo Richet (Annecy), Eric Chambet (Les Volcans), Nicolas Chambon (Acs Center-Seyssinet) et Jérome Magnient (Annemasse) pour atteindre le tour suivant, deux matchs arrivent une fois encore en 5 jeux : Vincent Fontaine, opposé à Antoine Herbeaux (Squash de Lyon), mène 2-0 mais Antoine fait une belle remontée et égalise 2-2. Vincent, au bout du bout, réussit à remporter le 5ème. Raphael Gnininvi, après avoir échappé de peu à Jean Baptiste Faure, gagne lui aussi son match en 5 jeux face à Pascal Chapapria, tout aussi méritant.

En quarts, Hugo et Noah passent facilement alors que Vincent Fontaine, bien entamé physiquement, ne peut que subir en cette fin de journée et s’incline face à Raphaël Gnininvi 3-1. La surprise vient d’Eric Chambet : le clermontais, après avoir sauvé deux balles de match, finit par battre le jeune Pablo Richet 3-2.
Les deux demi-finales sont plus expéditives que prévu : Noah Hateau et Hugo Gallet « laminent » littéralement leurs malheureux et valeureux adversaires Raphael Gninnvi et Eric Cassent facilement alors que Vincent Fontaine, bien entamé physiquement, ne peut que subir en cette fin de journée et s’incline face à Raphaël Gnininvi 3-1. La surprise vient d’Eric Chambet : le clermontais, après avoir sauvé deux balles de match, finit par battre le jeune Pablo Richet 3-2.
Les deux demi-finales sont plus expéditives que prévu : Noah Hateau et Hugo Gallet « laminent » littéralement leurs malheureux et valeureux adversaires Raphael Gninnvi et Eric Chambet en 3 jeux.
Pour la place 3-4, Eric Chambet, plus appliqué et plus précis, impose une fois encore son jeu solide et remporte la petite finale.


En finale, le joueur d’Andrézieux ne laisse pas passer sa chance. Noah, privé de longueur de balle, se fait systématiquement contré sur l’avant du court, les points défilent très vite, Noah n’arrive pas à renverser le cours du match et il s’incline sur un score sans appel de 3-0.
Les deux joueurs sont assurés de se qualifier pour le Championnat de France. Noah tentera de rééditer son exploit de l’an passé en remportant un deuxième titre consécutif, mais assurément Hugo, très déterminé, ne lui en laissera peut être pas l’opportunité. En tous les cas, les représentants de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes devraient faire parler d’eux à la Roche sur Yon du 29 au 31 mars prochains.
Merci au Break Sportif, à Ruben et à son équipe, à Emilie Rey, Sylvain Alloncle et Nicolas Auffret pour leur organisation et accueil.

Qualifications Championnat de France 1ère série : le retour gagnant de Marie Stephan

Du beau squash à Gradignan ce week end avec les qualifications au Championnat de France Élite où la quasi totalité des premières séries française jouaient leur place dans le tableau final.
La Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de Squash comptait six représentants avec Noah Schroeder (Annecy) et Noah Hateau (Valence) et Eric Chambet (Hparl Clermont-Ferrand) chez les garçons et, côté féminin, Marie Stephan (Valence), Marion Romba (Ikebana Villefontaine) et Ombeline Parbaud (Valence).

Le tirage au sort était plutôt favorable aux valentinois puisque Ombeline, tête de série 16, héritait de Sandra Perreira (2A) et Noah Hateau de Thibault Lassaux, alors que la tâche s’annonçait plus difficile pour Eric Chambet et Noah Schroeder.
Côté féminin, Marie Stephan, tête de série n°1 profitait d’un bye au 1er tour tandis que Marion face à Zoé Faure l’emporte en 5 jeux. Ombeline passe elle aussi son premier tour en gagnant 3/1 la bordelaise Sandra Perreira – 2A.
Chez les hommes, conformément aux classements, Noah Hateau passe en 4 jeux le 1er tour tandis que Eric Chambet et Noah Schroeder, face à Stéphane Brevard – TS 12 – et Manuel Paquemar – TS6 – s’inclinent et se retrouvent tous deux sur le plateau principal.
Au deuxième tour, la tâche se compliquait pour tous nos représentants : Ombeline opposée à Cyrielle Peltier (TS2) ne pouvait que constater l’écart de niveau entre une n°30 et une ex- top 10. Même sanction pour Noah Hateau face à Antoine Petrucci. Marion était elle aussi éliminée, battue par sa partenaire du pôle Yuna Loaec. Seule Marie déroule tranquillement pour se retrouver en quarts face à Océane Michelot.
En quarts, Marie confirme son statut de n°1 alors que sur les plateaux, les valentinois réalisent de belles performances notamment avec Ombeline qui bat Florence Fournier – n°19 française – et Noah Hateau qui bat Alex Dubarry. En revanche, Marion Romba n’arrive pas à se défaire du jeu atypique de Cléo Meyneng et perd la rencontre au 5ème jeu.
En demi-finales, Marie continue sur sa lancée même si son adversaire, Noëllie Boden, lui donne un peu plus de fil à retordre.
Ombeline « venge » sa copine Marion en battant Cléo Meyneng en cinq jeux très très tendus, 11/9 au dernier.
Marion poursuit son chemin de croix en s’inclinant devant Florence Fournier, tout comme Noah qui, malgré une belle remontée à 2-2, finit par s’incliner au 5ème sur Stéphane Brevard.
Pour la 9ème place, Ombeline s’incline elle aussi logiquement sur Léa Barbeau. Idem pour Noah Hateau qui perd une nouvelle fois en 5 jeux sur Quint Mandil. Il se classe malgré tout à une belle 12ème place. Eric Chambet termine à la 24ème place et Noah Schroeder à la 28ème place. Marion qui pouvait espérer mieux est passée à côté et se retrouve au final 15ème.
La finale entre Marie Stephan et Cyrielle Peltier tient ses promesses. Marie, issue de l’école des Costières de Nîmes, de retour en France après cinq ans passé aux Etats Unis, impose sa puissance de frappe à Cyrielle qui, de son côté se reprend et mène le match 2 jeux à 1. Mais Marie, qui a conservé son caractère et son esprit de combattante, revient dans le match et égalise à 2/2. Au cinquième jeu, le match s’équilibre mais un début de crampe de Cyrielle sonne son glas et Marie, qui n’en demandait pas tant, s’engouffre dans la brèche, remporte son premier titre senior après ses 8 titres jeunes et se qualifie, tout comme Cyrielle (2ème), Noëllie (3ème), Chléo (4ème) pour le Championnat de France Élite.
Elles retrouveront Edwin Clain (US Créteil) qui bat en finale Antoine Petrucci, ainsi que Toufik Mekalfi qui finit 3ème devant Yann Perrin.
Quelques désistements habituels ou inattendus permettront sûrement à Léa Moineau, autre revenante, voire même Yuna, et Adrien Grasser de rejoindre l’élite du squash français du 15 au 17 février à Montpellier.

Meilleurs vœux et Bonne Année 2019

Toute l’équipe de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de Squash vous présente ses Meilleurs Vœux et vous souhaite une Bonne Année 2019… Réussite, santé, joie, plaisir, bonheur, … tous ces petits biens qui forment un tout …

Championnat de France U11 U15 à Nantes : 4 jeunes Aura qualifiés

La délégation Auvergne-Rhône-Alpes était réduite à 3 garçons en -11 ans Léo et Lucas Gailland, Maël Caboux et l’unique fille Céline Romba.
Les deux jeunes Gailland qui entrent 25ème et 38ème du championnat entament la compétition par un pré tour qu’ils remportent tous les deux. Le tirage au sort n’a pas été très favorable pour les deux frangins qui se retrouvent face à la tête de série n°1 pour Lucas et à la tête de série n°3 pour Léo (leurs adversaires termineront respectivement 2ème et 3ème de la compétition). Ils s’inclinent tous les deux logiquement mais en réalisant deux excellents matchs sur des joueurs plus âgés qu’eux. Maël Caboux qui entre 21ème est exempté du pré tour et, opposé à Mathias Capdeville réalise une belle performance en battant la TS n°8 en 3 jeux. Au deuxième tour du tableau principal, il s’incline sur le futur champion de France Marius Blin.
Sur le plateau 17-32, les deux savoyards gagnent tous les deux puis Lucas s’incline mais Léo venge son frère en battant son adversaire au tour suivant et, continuant sur sa lancée, il remporte le plateau et termine à une magnifique 17ème place (+8 places). Son frère remporte lui aussi ses deux derniers matchs et finit à la 21ème (+ 17 places !!!).
Engagé sur le plateau 9-16, Maël perd ses deux premiers matchs mais remportent ensuite les deux suivants et termine à une très belle 13ème place (+ 8 places). Un grand bravo et félicitations aux trois « petits » qui vont continuer à progresser et à nous étonner dans les années à venir.
Céline Romba entre 30 et se retrouve face à la tête de série n°5 et s’incline logiquement. Passée sur le plateau, elle perd à nouveau mais en cinq jeux face à une adversaire mieux classée qu’elle. Puis elle réalise trois perfs et termine à la 25ème place soit 5 places plus haut que son entrée.
En résumé, les quatre joueurs ont réalisé de magnifiques matchs et surtout réalisés de nombreuses performances. L’avenir est encore devant eux : Maël et Léo seront encore dans les -11ans l’an prochain.

Podiums du Championnat
– 11 ans filles
1ère : Leelou Laporte (Squash Rackets Antibes) – conserve le titre obtenu l’an dernier
2ème : Hannah Oudinet (Rennes Squash)
3ème : Sarah Guyot (Squashclub Saint Ouen L’aumône)
-11 ans garçons
1er : Marius Blin (Asso Squash des Cèdres)
2ème : Amir Khaled (Squash du Rêve – officiel)
3ème : Ilyès Hammouche (Squash Center Vincennes)
-15 ans filles :
1ère : Lola Douillard (TOAC Squash) – déjà vainqueur en -11 et -13
2ème : Ana Munos (TSCK Squash)
3ème : Lauren Baltayan (US Créteil Squash)
-15 ans garçons :
1er : Laszlo Godde (Squash La Rochelle) – vainqueur en -11 il y a 4 ans
2ème : Romeo Bily (Asso Cinqr)
3ème Mattéo Carrouget (TSCK Squash)

Championnats de France : le titre pour Mikaël Stephan (Soyons) au 3ème Série et pour Hugo Roubinet (Annonay) au 5ème série.

   Championnats de France : le titre pour Mikaël Stephan (Soyons) au 3ème Série et pour Hugo Roubinet (Annonay) au 5ème série.
Prolifique weekend pour la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes lors des Championnats de France 3ème et 5ème série qui remporte deux titres chez les hommes et au total quatre médailles.
A Mallemort, c’est le joueur de Soyons, Mika Stephan, qui rajoute l’or des 3ème série après avoir déjà remporté en 2016/2017, le Championnat de France 5ème série et l’argent en 4ème série.
Au premier tour, les représentants AURA, Olivier Techer, Mika Stephan, tous deux du club de Soyons, Gregory Collomb et Julien Pintado
tous deux d’Annemasse, passent le 1er tour, contrairement à Antoine Laville (Annemasse).
Le 2ème tour est fatal au Champion de Ligue Olivier Techer – qui avait pourtant éliminé la tête de série 1 au premier tour- , ainsi qu’aux deux annemassiens.
Seul Mika reste en course en faisant trébucher en huitième de finale la tête de série 2 – Alexis Fleury – puis en écartant en quart son premier jeune (U15), Melvil Scianimanico, .
En demie, le soyonnais bat un autre jeune espoir, Sébastien Leydier (U19) et se retrouve en finale face à un autre jeune, Julien Lecollier (U19). L’expérience de ses deux finales nationales et de son ancien passé de footbaleur professionnel lui permet de renverser la vapeur. Après avoir perdu le 1er jeu 11-9, il s’impose naturellement 11-4 11-8 11-5.

Sur le plateau 9-16, Oliver Techer termine 11ème en affrontant au dernier match Julien Pintado qui se classe donc 12ème. Gregory Collomb finit 14ème et Antoine Laville 26ème.
La Ligue n’est pas passée loin du coup du chapeau. Les trois qualifiées Sarah Mascheroni et Amandine Gaillard d’Annecy et Rachel Basset (G.Squash) avaient fait elles aussi le déplacement en terre limousine.
Les deux premières nommées, exemptes au 1er tour, remportent leur premier match pour se retrouver face à face en quart. Sarah prend le dessus sur sa coéquipière de Club. Puis sur sa lancée, l’annécienne se propulse en finale en battant la tête de série n°1 Laure Melouka.
Dans la finale, face à Emmeline Dupuch, le 2ème jeu a été la clé du match. En étant menée 1 jeu 0, Sarah résiste beaucoup mieux mais laisse échapper le jeu 16-14. Elle ne peut alors endiguer la joueuse d’Auvillar qui remporte la finale. Un belle médaille inattendue pour Sarah qui repart avec l’argent autour du cou.
Amandine remporte son plateau et termine à une honorable 5ème place. Rachel Basset sera passée à côté de son championnat et termine 26ème.

Pendant ce temps, à Blois, Hugo Roubinet (Annonay), Stéphane N’Guyen Kien (Soyons), Christophe Comble (Clermont Squash) et Quentin Dupenloup (Annecy) participaient au Championnat de France 5ème série.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le quatuor aura fait fort.
Tous passent le premier tour puis malheureusement, comme au Championnat de Ligue, Quentin est opposé à Kien N’Guyen et, comme à Soyons, Kien s’impose 3-0. Hugo et Christophe passent aussi ces 1/8ème de finales. Rebelote en quarts où Kien se retrouve face à Christophe. Le soyonnais s’impose sur le clermontois une nouvelle fois et se hisse en demi-finale.
De l’autre côté du tableau, Hugo Roubinet ne fait pas dans la dentelle en remportant ses trois premiers matchs 3/0. En demi-finale, l’annonéen ne ralentit pas : nouveau 3/0 pour lui et il se propulse en finale. Malheureusement, ce ne sera pas la revanche du Championnat de Ligue puisse que Kien s’incline 3/0. Il se reprend lors de son ultime rencontre et décroche une belle médaille de bronze et une seconde médaille du week-end pour le club de Soyons.
En finale, Hugo est inarrêtable. Son malheureux adversaire, Gael Coulon, voit les points défiler et Hugo surmontant son trac s’impose 3-0.
Hugo aura survolé la compétition, les scores de ces 5 matchs en atteste : 11-6 11-3 11-2, 11-6 11-7 11-3, 11-4 11-6 11-5, 11-4 11-6 11-4, 11-7 11-4 11-2 .
Une nouvelle médaille d’or pour le petit Club ardéchois d’Annonay et pour Gilbert Duplomb, qui aura depuis des années, formé et révélé de nombreux champions ! Merci Gilbert Duplomb.
Les trois autres auverhhônalpins s’imposent dans leurs tableaux respectifs. Au classement final : 1er Hugo Roubinet, 3ème Stephane N’Guyen Kien, 5ème Christophe Comble, 9ème Quentin Dupenloup.
La Ligue remporte le 3ème titre consécutif du Championnat de France 5ème série avec, en 2016/2017, le nouveau Champion de France 3ème série Mika Stephan, l’an dernier Mandin Mouchet et cette saison Hugo Roubinet !
Espérons que Hugo suive la même voie que Mika.
Bravo à toutes et à tous.

Merci à Sylvie et à Julien pour les Photos.

Championnat de Ligue Vétérans par équipes : le titre pour les Seniors d’Andrézieux et les Juniors de Center !

Pour ce rendez-vous incontournable du mois de novembre, les Vétérans se sont retrouvés au Squash Center Seyssinet ce samedi et participer au Championnat de Ligue par équipes. Au nombre de dix, elles étaient, comme toujours, toutes autant motivées pour décrocher une qualification au Championnat de France.

Chez les Seniors, l’équipe de la Plaine du Forez d’Andrézieux, avec Sylvie DUPUY, Dominique Brosset et Xavier Martellino, remporte trois victoires et le titre en +45.
En fi
n de journée, dans le duel fratricide entre les deux équipes de Center-Seyssinet, déterminant les places du podium, l’équipe de Claire Bryars, du président Serge Vignello et de Monsieur Mitjans, gagne la rencontre 2/1 et se classe 2ème. Center 2 qui avait précédemment remporté une victoire 2/1 sur Aydat, complète donc le podium.

Chez les Juniors, elles étaient six équipes à vouloir en débattre. En terrain conquis, l’équipe de Center 1, tête de série 1, remporte facilement la finale 3/0 devant l’équipe des Volcans, tête de série 2. Pour sa 1ère participation au Championnat de Ligue, l’équipe de Challes-les-Eaux avec une ultime victoire – 2/1 – termine 3ème. L’équipe d’Aydat, comme sa collègue Sénior, se classe 4ème. B2S d’Echirolles termine 5ème et l’équipe d’Andrézieux 6ème.

Une fois encore, nous espérons qu’ils seront nombreux à décrocher leur ticket pour Nîmes (1/2/3 Février 2019) : verdict le 17 décembre sur le site de la Fédération.
Merci à tous les joueuses et joueurs de votre participation et pour les photos.
Merci à Audrey, à Sandrine Lipandri, à Serge et à toute l’équipe du Squash Club de Center Seyssinet – Aude, JP et Eric – pour votre soutien et votre accueil.

Championnat de Ligue 5ème Série : le titre pour Hugo Roubinet d’Annonay.

C’est à la Pyrite de Soyons, en Ardèche, que s’est déroulé le Championnat de Ligue 5ème Série avec un beau tableau de 23 joueurs.
Peu de surprises pour la 1ère journée, jusqu’en quarts de finale où le jeune Dupenloup (Annecy Seynod) qui faisait parti des favoris s’incline devant l’expérience et le jeu « juste » de Kien N’Guyen (La Pyrite). Ce dernier, avait terminé 6ème l’an dernier au Championnat de France.
Les trois autres têtes de série, le jeune Hugo Roubinet (Annonay) et les vétérans Hedi Chakroun (Squash Valence) et Christophe Comble (Clermont Squash) passent sans encombre leur quart de finale.
En demi-finales, Hugo ne laisse aucune chance à Christophe Comble qui est surclassé dans tous les domaines du jeu.
Le match entre les « voisins » Hedi du Squash Club de Valence et Kien du club d’accueil de La Pyrite est beaucoup plus serré. Kien mène assez largement et se fait remonter mais il prend le premier 11-9. Dans le 2ème jeu, Hedi se reprend, trouve plus de longueurs et égalise 6-11. Hedi passe à travers dans le 3ème jeu et mené 10-4 dans le 4ème, il remonte jusqu’à égaliser à 10-10. Un double murs malvenu donne la victoire au local Kien N’Guyen, qui retrouvera en finale un autre ardéchois, Hugo.
La 3ème place revient au clermontois Christophe Comble qui bat Hedi Chakroun 3/1.
En finale, Hugo Roubinet met le pied sur l’accélérateur et Kien N’Guyen, avec certes une belle résistance, doit s’incliner en 3 jeux devant l’annonéen qui aura été impérial durant tout le tournoi.
Bonne chance à tous pour les France. Un grand merci au club de la Pyrite, à Christophe, au juge arbitre débutant Raphael Ponsonnet, à tous les joueurs venus de toute la Région.
Serge Parbaud

Classement :
1 ROUBINET HUGO – ANNONAY SQUASH CLUB
2 NGUYEN KIEN STEPHANE – SOYONS PYRITE SPORTS
3 COMBLE CHRISTOPHE-CLERMONT SQUASH
4 CHAKROUN HEDI -ASSOCIATION SPORTIVE DU SQUASH CLUB DE VALENCE
5 DUPENLOUP QUENTIN -SEYNOD ANNECY SQUASH
6 PAVARD GILLES -OPEN CLUB SQUASH ASSOCIATION
7 ROUBINET LAURENT – ANNONAY SQUASH CLUB
8 HAFID KHALED -SEYNOD ANNECY SQUASH
9 DHERS ANTHONY – SEYNOD ANNECY SQUASH
10 GIRARD BASTIEN – OPEN CLUB SQUASH ASSOCIATION
11 SICOT MIKAEL- G.SQUASH
12 DESHAYES BASTIEN- G.SQUASH
13 VERGNAUD CHRISTOPHE – SEYNOD ANNECY SQUASH
14 SARRAZIN JOHAN – G.SQUASH
15 COURBIS FRANCK – SOYONS PYRITE SPORTS
16 BARBIER YOHANN -TENNIS SQUASH DE VILLEFONTAINE
17 DUPENLOUP PATRICK – SEYNOD ANNECY SQUASH
18 SARTRE NICOLAS – SOYONS PYRITE SPORTS
19 MONTAT FLORENT – SOYONS PYRITE SPORTS
20 BARBIER ANTOINE – IKEBANA SQUASH
21 CHECHAT DAVID- SOYONS PYRITE SPORTS
22 PAGES JEAN-PHILIPPE – SOYONS PYRITE SPORTS
23 LESAINT JEROME – G.SQUASH

Championnat de France -19 à Antibes

Championnat de France -19 : bilan de ce week-end
Vendredi, le tirage au sort initial n’est guère favorable à Pablo qui hérite de Joshua Phinera mais, règlement oblige, le tableau change et offre à celui-ci un premier tour plus abordable.
Romain quant à lui hérite du pire tirage possible et se voit opposé à Edwin Clain, le futur champion de France. Romain, bien que très valeureux, ne pourra strictement rien faire face au cristollien. Au second match, il se bat bien, décroche le 3ème jeu et s’incline au 4ème à 11-13. Une première douleur l’empêche de se battre et défendre ses chances sur le plateau. Et une déchirure musculaire l’écartera du tournoi définitivement.

Pour Pablo, avec ce premier match plus accessible, il s’en sort sans trembler. Noah et Marion passent eux aussi leur premier tour sans être très inquiétés.
Le deuxième tour est beaucoup plus difficile pour Pablo qui trouve sur sa route le futur finaliste Toufik Mekhalfi. Ce dernier s’impose en 3 jeux. Pablo se sera bien battu, sans trouver la clé et malgré le score sévère.
Noah se retrouve opposé au jeune Lazlo Godde qui lui donne bien du fil à retordre, avec un jeu s’appuyant sur la puissance de Noah. Il amène le valentinois u 5ème, qui s’impose finalement : 12-10 10-12 12-10 9-11 11-8 en (63 mn) !

Marion avait une chance de passer en demie : opposée à Cléo Jahard, malgré un très bon début de jeu, Marion tombe dans le jeu de son adversaire et n’arrive plus à accélérer, Cléo contrant toutes ses balles courtes : défaite 3/0 avec une Marion, oh combien très déçue et qui aura dû mal à se remotiver. Cléo s’envolera alors jusqu’en finale. Elle s’inclinera face à la franco-Suisse Ambre Allinckx.
Le seul rescapé du tableau principal, Noah, se trouve alors face à Edwin Clain en quarts. Il fait un premier jeu propre, appliqué, comme on souhaiterait lui en voir faire plus souvent mais, une décision arbitrale à 12-12 – à mon avis mauvaise – le sort du jeu et malheureusement un peu du match aussi. Si au 2ème jeu, il maintient son niveau dans les 5 premiers points, il finit par sortir complètement du match attaquant toutes les balles qu’Edwin prend plaisir à contrer. Noah s’incline 3/0, frustrant là aussi car dans le premier jeu il avait démontré qu’il pouvait rivaliser avec le futur champion de France.
Il reste donc des places à défendre sur les plateaux. Marion démotivée et déconcentrée perd sur Mahé Asensi, pourtant largement à sa portée. Elle retrouvera ses esprits lors de la dernièrer rencontre et finit ce championnat par une dernière victoire : elle se classe 7ème.

Noah a du mal à se remobiliser mais arrive à se ressaisir et à arracher les deux matchs sur plateau. Entré 7ème, il termine à une très honorable 5ème place.
Pablo, qui pouvait espérer mieux, continue à se bagarrer jusqu’au bout. Il n’arrivera pas à remporter de match supplémentaire et termine à son rang, 16ème.
Au bilan, Romain et Pablo, dont c’était la 1ère participation en U19, ont pu voir l’écart de niveau entre les meilleurs de leur âge, pour la plupart, membres des pôles France ou Espoirs. On les retrouvera l’année prochaine.
Marion et Noah terminent sur un championnat mitigé, au goût amer. On aurait aimé pour eux qu’il en soit autrement. Encore quelques rendez-vous européens avant de tirer leur révérence chez les jeunes. Cette génération – Fanny, Noah et Marion – aura quand même ramené 6 titres de « Champion de France individuel » à La Ligue : Merci à eux.
Gageons que les futures générations en fassent autant …