Championnat de France -19 à Antibes

Championnat de France -19 : bilan de ce week-end
Vendredi, le tirage au sort initial n’est guère favorable à Pablo qui hérite de Joshua Phinera mais, règlement oblige, le tableau change et offre à celui-ci un premier tour plus abordable.
Romain quant à lui hérite du pire tirage possible et se voit opposé à Edwin Clain, le futur champion de France. Romain, bien que très valeureux, ne pourra strictement rien faire face au cristollien. Au second match, il se bat bien, décroche le 3ème jeu et s’incline au 4ème à 11-13. Une première douleur l’empêche de se battre et défendre ses chances sur le plateau. Et une déchirure musculaire l’écartera du tournoi définitivement.

Pour Pablo, avec ce premier match plus accessible, il s’en sort sans trembler. Noah et Marion passent eux aussi leur premier tour sans être très inquiétés.
Le deuxième tour est beaucoup plus difficile pour Pablo qui trouve sur sa route le futur finaliste Toufik Mekhalfi. Ce dernier s’impose en 3 jeux. Pablo se sera bien battu, sans trouver la clé et malgré le score sévère.
Noah se retrouve opposé au jeune Lazlo Godde qui lui donne bien du fil à retordre, avec un jeu s’appuyant sur la puissance de Noah. Il amène le valentinois u 5ème, qui s’impose finalement : 12-10 10-12 12-10 9-11 11-8 en (63 mn) !

Marion avait une chance de passer en demie : opposée à Cléo Jahard, malgré un très bon début de jeu, Marion tombe dans le jeu de son adversaire et n’arrive plus à accélérer, Cléo contrant toutes ses balles courtes : défaite 3/0 avec une Marion, oh combien très déçue et qui aura dû mal à se remotiver. Cléo s’envolera alors jusqu’en finale. Elle s’inclinera face à la franco-Suisse Ambre Allinckx.
Le seul rescapé du tableau principal, Noah, se trouve alors face à Edwin Clain en quarts. Il fait un premier jeu propre, appliqué, comme on souhaiterait lui en voir faire plus souvent mais, une décision arbitrale à 12-12 – à mon avis mauvaise – le sort du jeu et malheureusement un peu du match aussi. Si au 2ème jeu, il maintient son niveau dans les 5 premiers points, il finit par sortir complètement du match attaquant toutes les balles qu’Edwin prend plaisir à contrer. Noah s’incline 3/0, frustrant là aussi car dans le premier jeu il avait démontré qu’il pouvait rivaliser avec le futur champion de France.
Il reste donc des places à défendre sur les plateaux. Marion démotivée et déconcentrée perd sur Mahé Asensi, pourtant largement à sa portée. Elle retrouvera ses esprits lors de la dernièrer rencontre et finit ce championnat par une dernière victoire : elle se classe 7ème.

Noah a du mal à se remobiliser mais arrive à se ressaisir et à arracher les deux matchs sur plateau. Entré 7ème, il termine à une très honorable 5ème place.
Pablo, qui pouvait espérer mieux, continue à se bagarrer jusqu’au bout. Il n’arrivera pas à remporter de match supplémentaire et termine à son rang, 16ème.
Au bilan, Romain et Pablo, dont c’était la 1ère participation en U19, ont pu voir l’écart de niveau entre les meilleurs de leur âge, pour la plupart, membres des pôles France ou Espoirs. On les retrouvera l’année prochaine.
Marion et Noah terminent sur un championnat mitigé, au goût amer. On aurait aimé pour eux qu’il en soit autrement. Encore quelques rendez-vous européens avant de tirer leur révérence chez les jeunes. Cette génération – Fanny, Noah et Marion – aura quand même ramené 6 titres de « Champion de France individuel » à La Ligue : Merci à eux.
Gageons que les futures générations en fassent autant …

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.